Carmen Husti

Docteur en littérature française de l’université de Limoges depuis 2007 elle est ingénieur de recherche affectée au laboratoire LISAA, LIttérature, SAvoirs et Arts, EA 4120 sur un poste de responsable éditorial multi supports.

Ouvrages

La diaspora postcoloniale en France. Différence et diversité, Limoges, PULIM, 2010, 272 p.

Articles

 « Jules Verne, vulgarisateur de l’histoire naturelle. L’exemple de Voyage au centre de la Terre », actes du colloque « Vulgarisation et médiation scientifique » organisé les 4 et 5 novembre 2014 à la Fondation Maison des sciences de l’homme, à paraître.

« Guérir le corps et l’esprit dans La Maladie de Sachs de Martin Winckler », in MAUX EN MOTS Traitements littéraires de la maladie, sous la direction de Maria de Jesus Cabral et al., Universidade do Porto. Faculdade de Letras, 2015. En ligne : http://ler.letras.up.pt/uploads/ficheiros/13171.pdf

Communications

« Voyage à la recherche du chaînon manquant de l’évolution chez Jules Verne », communication au colloque international « Littératures, savoirs et sciences », université d’Ewha, Corée du Sud, les 15-16 octobre 2015.

«Temps postcoloniaux: entre continuité et négation. L’exemple de Calixthe Beyala », communication au colloque « De l’histoire à la fiction. Les reconfigurations du temps historique », Paris-Est Marne-la-Vallée, les 6 et 7 février 2014.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *